LIENS

ASSOCIATIONS  – COLLECTIFSDROIT – INSTITUTIONSRECHERCHE

>>> Cliquez sur le logo pour visiter leur site


ASSOCIATIONS


Logo_LDH.FR.png


OPLP_Logo.pngChaque fois que des personnes seront violentées par les forces de l’ordre, chaque fois que les revendications sociales seront réprimées, la Ligue des droits de l’Homme (LDH) a un rôle essentiel à jouer. Seule, ou plus généralement avec des partenaires, elle s’est donc engagée dans des démarches d’observation citoyenne dans le cadre d’observatoires des libertés publiques et des pratiques policières, sur l’ensemble du territoire.

Malheureusement, les violences et les abus qui touchent plus particulièrement les quartiers populaires peuvent difficilement faire l’objet d’observations, faute de prévisibilité de l’intervention des forces de l’ordre, contrairement aux manifestations. Cependant, certains observatoires participent par exemple à des opérations de “testing” dans ces quartiers, pour dénoncer des verbalisations excessives, par exemple, ciblant très fréquemment des jeunes perçus comme noirs ou arabes. Ils peuvent aussi observer la pression mise lors de patrouilles des forces de l’ordre, tant dans ces quartiers que vis-à-vis de migrants, aux fins de documenter objectivement ces faits, d’imposer un regard citoyen sur les pratiques policières et de permettre une action auprès des institutions (Défenseur des droits, par exemple) comme des politiques ou pour sensibiliser le public. Ils peuvent aussi recevoir des témoignages, notamment des victimes et orienter celles-ci dans leurs démarches.


COLLECTIFS


Logo Human RIghts Observer depuis leur siteFrench Human Rights Observer

Très actifs à Calais.

Mission

La mission de FHRO est d’observer et publier des rapports sur les potentielles violations des droits humains internationaux en France.

Responsabilités
  • Mise à jour d’une page web pour fournir une information cruciale sur la façon de témoigner de manière sécurisée des violations des droits humains depuis la France.
  • Publication et diffusion de rapports non censurés, d’articles et de media à propos des violations des droits humains en France.
  • Rapports au Special Procedures du Conseil des droits de l’homme de l’ONU et soumissions des cas de crimes de guerre et crimes contre l’humanité au registre de la Cour pénale internationale.

CLAP33Collectif bordelais Contre les Abus Policiers


Collectif URGENCE : NOTRE POLICE ASSASSINE

Un collectif qui dénonce les violences policières, recueille témoignages et documents, et propose un suivi des affaires de violences policières devant les tribunaux.


Logo Vies Volées

Fondé en 2010 par la famille de Lamine Dieng. Quelques temps après sa création, les familles de Abou Bakari Tandia, Tina Sebaa, Abdelhakim Ajimi, Mahamadou Marega  et des proches de Baba Traoré rejoignent le collectif. Quelques années plus tard, les familles de Youcef Mahdi et Mahamadou Marega s’associeront également à Vies Volées.

En 2011 Vies Volées co-organise avec d’autres familles victimes de crimes policiers une marche nationale  contre la répression et les violences policières. Cette marche a lieu à Paris, et pour la première fois en France lors de la Journée Internationale Contre la Brutalité Policière (JICBP). Depuis, chaque année en mars (pour cette journée internationale)  a lieu à Paris une marche nationale contre les violence policières.


Les mots sont importants


Logo_ObservatoireNationalVPAssociation créée en avril 2016 par des proches de victimes de violences policières, dont Amal Bentounsi, du collectif Urgence notre police assassine, fondé après la mort de son frère Amine Bentounsi en 2012.

Via un compte Facebook et Twitter, l’Observatoire, suivi par des dizaines de milliers de personnes, partage régulièrement des vidéos, photos et témoignages de victimes, parfois graves, d’interventions brutales de la police.


Logo_ResistonsEnsemble.png


Observatoire des libertés publiques

DCD_24px.pngIl fallait bien terminer (peut-être provisoirement), cette aventure du Bulletin « Que fait la police ?«  Après la création de l’Observatoire des libertés publiques, le 6 avril 1994, un an jour pour jour après le véritable assassinat du jeune Makomé M’Bovolé (17 ans) au commissariat des Grandes Carrières, dans le 18ème arrondissement de Paris, bien connu pour sa tendresse immodérée envers la population issue de l’immigration colorée. Nous étions bien seuls avec mon camarade Jean-Michel Mension (Alexis Violet), pour montrer la police de la République pour ce qu’elle est réellement, et non pas une troupe de gardiens de la paix destinée à apaiser les conflits au sein de la population.[…]


DROIT


Stephane Maugendre – Avocat


INSTITUTIONS


Logo Défenseur des Droits (depuis le site)« Le Défenseur des droits veille au respect des droits et libertés » – article 71-1 de la Constitution

logo_cncdh.pngLa Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) est l’Institution nationale de promotion et de protection des droits de l’Homme française créée en 1947.

Assimilée à une Autorité administrative indépendante (AAI), elle est une structure de l’État qui assure en toute indépendance, auprès du Gouvernement et du Parlement un rôle de conseil et de proposition dans le domaine des droits de l’Homme, du droit et de l’action humanitaire et du respect des garanties fondamentales accordées aux citoyens pour l’exercice des libertés publiques. La CNCDH, conformément aux Principes de Paris, fonde son action sur trois grands principes :

  • Indépendance
  • Pluralisme
  • Vigilance

Logo ONDRPL’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) est un département de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la Justice. Il est doté d’un conseil d’orientation chargé d’assurer l’indépendance de ses travaux. Il a comme activité principale la production et la diffusion de statistiques sur la criminalité et la délinquance. L’ONDRP inscrit ses travaux dans le cadre de la statistique publique et du code des bonnes pratiques de la statistique européenne.

L’ONDRP a notamment pour mission de recueillir les données statistiques relatives à la délinquance auprès de tous les départements ministériels et organismes publics ou privés ayant à connaître directement ou indirectement de faits ou de situations d’atteinte aux personnes ou aux biens.

A ce titre, il analyse et diffuse les données sur les crimes et délits enregistrés par les services de police et les unités de la gendarmerie nationales. Avec l’INSEE, il conçoit et exploite l’enquête nationale de victimation « Cadre de vie et sécurité ». Il a également la responsabilité de la production d’études sur l’évolution des phénomènes criminels à travers une approche multi-sources et, depuis le 1er janvier 2010, en y intégrant les données sur la réponse pénale produites par le ministère de la Justice.

Il organise la communication des résultats de ses études à travers des publications régulières.


RECHERCHE


Délinquance, justice et autres questions de société

Site de ressources documentaires et d’analyse critique animé par un réseau de chercheurs en sciences sociales : Laurent Mucchielli, Évelyne Baillergeau, Valérie Becquet, Pierre Berthelet, Xavier Crettiez, Christophe Daadouch, Etienne Douat, Renaud Epstein, Olivier Estèves, Virginie Gautron, Thierry Godefroy, Abdellali Hajjat, Marie Jauffret-Roustide, Martine Kaluszynski, Anne Kletzlen, Michel Kokoreff, Véronique Le Goaziou, Tanguy Le Goff, Françoise Lorcerie, Laurence Leturmy, Virginie Malochet, Mostefa Maouene, Arnaud Mercier, Marwan Mohammed, Christian Mouhanna, Pierre Piazza, David Puaud, Sacha Raoult, Adrien Roux, Grégory Salle, Isabelle Sommier, Vincent Tiberj, Maryse Tripier, Stéphane Vaquéro, Livia Velpry.